Construire une cloison en parpaings

Préférez une cloison en parpaing à une murette boisée ou métallique, c’est opter pour une insonorisation acoustique et thermique chargée. De surcroît, ce modèle de cloison est plus tenace et consistant. Seule incommodité, le matériau et l’installation requièrent de l’habilité.

 

Opter pour le parpaing

Faciles à construire, assez peu dispendieux, les parpaings représentent une matière parfaite pour le bâtisseur amateur. Pour construire une cloison en parpaings, il suffit que le constructeur trace au sol et sur les murs de support la position de la future fortification. Il se sert d’un cordeau à poudre.

Puis réalise à l’intérieur des murs une saignée au burin, enfoncée de quelques centimètres et de la dimension de l’équipement ; elle garantira la fixation de celle-ci. Le maçon dépose une planche bien verticale contre l’un des bordures de la saignée et la cloue au mur au moyen de chevillettes; elle composera un point de soutien pour vos blocs.

 

Ancrer, enduire, reposer pour construire une cloison de qualité

L’installation de la cloison débute par l’ancrage des profilés muraux. Puis le professionnel tend un cordeau à hauteur du sol entre le couple de profilés. La cloison devra être agencée sur ce point. Il peut mettre le premier parpaing. A la truelle de briqueteur, beurrer l’extrémité du premier parpaing.

Enduire la longueur de la marque d’ajustement un lit de mortier d’une grandeur identique au parpaing. Stabiliser par la suite le bloc beurré en mortier auprès du profilé mural; tapez doucement au moyen du manche de la truelle pour bien aplanir le parpaing en place. Le lit de mortier compressé doit décliner une grosseur de 10 mm.

Caser le deuxième parpaing. Ôter les débords de mortier à terre et à hauteur des joints. Examiner la planéité avec un niveau à bulle. Laisser le mortier se reposer toute une nuitée avant de continuer, et cela, après l’assemblage de 5 ou 6 rangs.

 

Conclusion des travaux et prix du parpaing

Parvenu à la cime, il faut ajuster le linteau bétonné. Pensez à estimer l’horizontalité du linteau en béton en fondant entre autres des encoches de deux extrémités du mur. Une fois cette petite gêne passée, continuer la mise en place des parpaings. Vous pouvez employer des briques pour remplir les intervalles une fois le plafond atteint. Recouvrir et plâtrer ou bien badigeonner un enduit classique avant la finition, une fois la cloison tarie. Le prix pour monter un mur parpaing est aussi touché par les mesures du parpaing.